Retour

L'importance du livre et de son auteur à l'ère du numérique

C'est la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur samedi et pour l'occasion un recueil de nouvelles y est distribué gratuitement dans les libraires et les bibliothèques municipales.

Un texte de Guillaume Bouillon

Pour Céline Bilodeau, libraire à la Libraire l'Alphabet de Rimouski, cette initiative internationale de l'UNESCO, qui en est à sa 11e année, est d'abord une reconnaissance de l'énorme travail qu'accomplissent les auteurs.

« On sait que c'est long, pondre, refaire, travailler le texte, corriger. C'est important de reconnaître les auteurs dans ce qu'ils font. C'est grâce à eux que les librairies sont pleines, que l'on passe nos soirées à voyager, à se remplir la tête de toutes sortes de façon. C'est important de reconnaître ce travail-là », mentionne-t-elle.

Madame Bilodeau ajoute que ce travail colossal ne mérite pas d'être téléchargé, au même titre que la musique ou le cinéma.

« Les auteurs ne sont pas payés des fortunes et ce n'est pas une récompense lorsqu'ils reçoivent des droits d'auteurs. Et si on passe ça dans la moulinette du web et qu'on peut facilement télécharger des textes, en quelque part, ces gens-là ont travaillé pour rien », affirme-t-elle.

Pour l'auteur Steve Landry, originaire de la Gaspésie, cette célébration du livre est encore plus importante à l'ère de la numérisation.

« Les statistiques prouvent que le livre numérique ne fonctionne pas très bien. Alors malgré toute la technologie qui existe, les gens aiment encore avoir un livre entre les mains, le prêter, le feuilleter le conserver ou l'offrir en cadeau. L'objet physique est encore très fort et une journée comme aujourd'hui, c'est le moment d'en parler », souligne-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine