Retour

L'incendie d'une résidence sème l'émoi à Kégaska

L'incendie d'une résidence a suscité l'émoi à Kegaska lundi soir. La petite communauté étant désormais reliée au reste du Québec par la route 138, le service incendie de Natashquan a pu intervenir rapidement.

Un résidente de Kegaska a été témoin de la scène. 

« Il y a eu une panne de courant, je suis sortie voir ce qui se passait et j'ai vu que la maison à côté de chez moi était la proie des flammes », a-t-elle expliqué.

La maison était occupée par quatre employés de la Garde côtière canadienne.

La jeune femme explique qu'après s'être assuré que tous les résidents étaient sortis de la maison, des volontaires sont intervenus pour tenter de maîtriser l'incendie, en attendant l'arrivée des pompiers.

Absence de borne incendie

La municipalité n'ayant de bornes incendie, les personnes sur place ont tenté d'éteindre le brasier avec l'eau de leur tuyau d'arrosage et de la mer.

Le chef des services incendie de Natashquan a expliqué qu'il a fallu une quarantaine de minutes aux pompiers pour se rendre à Kegaska.

L'intervention des pompiers a permis d'éviter que l'incendie ne se propage aux maisons avoisinantes.

Selon l'administratrice de la municipalité Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent, Darlene Rowsell-Roberts, l'accès au village par la route 138 a fait toute la différence.

Elle confirme que la municipalité de 300 habitants ne possède pas de bornes incendie, comme la plupart des petites municipalités qui sont situées le long de la côte.

Elle précise que la municipalité de la Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent a l'intention de rénover son système de traitement des eaux et d'installer des bornes incendie, avec l'aide de Québec.

Selon les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine