Retour

L'Isle-Verte veut se redonner des services de proximité

La municipalité de L'Isle-Verte va sonder sa population pour connaître ses besoins en services de proximité. Après la fermeture de l'épicerie en septembre, la municipalité de moins de 1500 habitants passe en mode solution.

Un texte de Louis Lahaye Roy

L'Isle-Verte travaille avec la Coopérative de développement régionale du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord pour effectuer le sondage, former des bénévoles et évaluer les résultats.

La mairesse de L'Isle-Verte, Ursule Thériault, explique que l'objectif est de connaître les besoins et les habitudes de consommation des citoyens. « Je pourrais avoir les meilleures idées du monde pour des services, mais si ca ne répond pas aux besoins de ceux qui les utilisent ca ne donne strictement rien ».

Combattre l'éphémère

La Coopérative de développement régionale veut aussi s'assurer que le projet de développement serait viable à long terme. « Souvent, il y a de l'engouement au début et après ça ils ne viennent plus. Pour le démarrage en général, on n'a jamais vraiment de problème, mais c'est les années qui suivent », affirme le directeur général de l'organisme, Martin Gagnon.

« On veut que les citoyens prennent conscience de l'importance de maintenir des services de proximité dans leurs communautés, c'est la seule façon d'attirer des jeunes familles et de maintenir leurs ainés dans le village », ajoute Martin Gagnon.

Des bénévoles vont circuler dans les rues de la ville pour faire du porte-à-porte et recueillir l'avis des Isle-Vertois.

D'après les informations de Patrick Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine