Retour

L'Océanic et le Drakkar retournent sur la patinoire

Après de courtes vacances, les joueurs et le personnel de l'Océanic ont entamé lundi matin leur 21e camp d'entraînement au Colisée Financière Sun Life.

La saison s'est terminée tard en raison de la Coupe Memorial, qui a été suivie en juin des séances de sélections midget et européen.

La reconstruction commence maintenant pour la troupe de Serge Beausoleil qui pourra compter sur le retour de 12 vétérans et des joueurs Hunter Moreau et Jean-Michel Leblanc qui ont passé la moitié de la dernière saison à Rimouski.

Il y aura bataille pour le poste de second devant le filet, en appui au vétéran de 20 ans, Louis-Phillipe Guindon. En tout, six gardiens sont sur les rangs.

Les Remparts de Québec visiteront vendredi l'Océanic à 19 h 30. Le lendemain, les Remparts rendront la politesse à l'équipe rimouskoise, en les affrontant à L'Ancienne-Lorette.

La semaine sera chargée puisque l'équipe sera presque complétée lundi prochain.

Le Drakkar aussi

De l'autre côté du fleuve, le camp du Drakkar de Baie-Comeau s'est aussi ouvert lundi matin. Quelque 60 joueurs y participent.

Le Drakkar aura besoin de renfort cette année. En plus des trois joueurs de 20 ans qui ont quitté la formation, le capitaine Jérémy Grégoire et le gardien de but Philippe Cadorette devraient faire le saut chez les professionnels.

Cadorette devrait s'aligner avec les Admirals de Norfolk. L'équipe américaine de la Ligue de la Côte Est lui a offert un contrat vendredi. Il s'agit du club-école des Ducks d'Anaheim dans la Ligue nationale de hockey.

Philippe Cadorette pourrait ainsi rejoindre l'ancien entraîneur-chef du Drakkar, Éric Veilleux, qui dirige cette équipe.

Le gardien devra d'abord participer au camp des recrues du Lightning de Tampa Bay à la mi-septembre avant de savoir où il passera la prochaine saison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine