Dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), l'Océanic fera face à l'élimination vendredi soir contre les Islanders de Charlottetown. La partie sera jouée à domicile, au Colisée Financière Sun Life à 19 h 30. L'équipe du Bas-Saint-Laurent accuse un retard de 3 à 1 dans la série huitième de finale.

D'après les informations de Louis Lahaye Roy

Depuis le début de la série, l'équipe du Bas-Saint-Laurent a perdu deux fois en prolongation. Les deux entraîneurs-chefs s'attendent à un autre match serré ce soir.

Serge Beausoleil, le pilote rimouskois, estime que son équipe joue bien lorsqu'elle accuse un retard et s'attend à une partie âprement disputée devant ses partisans. Son mot d'ordre ce soir est d'éviter l'indiscipline et de commencer le match en force.

« Ça nous prend un gros début de match, mais il faut éviter de tomber dans le drame si on se fait compter un filet. Je pense qu'on est maître de nos émotions et on peut contrôler ce qu'on veut. On est revenus dans des matchs cette saison il faut continuer de le faire », affirme Serge Beausoleil.

Du côté des Islanders, l'entraîneur-chef Jim Hulton redoute un bon début de match de la part de l'Océanic. Il dit que l'équipe rimouskoise l'a habitué à des premières périodes difficiles et il s'attend à la même chose pour le duel de ce soir.

Jim Hulton croit que le jeu de l'Océanic sera teinté d'urgence et de désespoir et il aborde ce cinquième match avec beaucoup de respect pour ses adversaires.

« Nous devons réaliser que nous n'avons pas joué notre meilleur match lors de la dernière partie. Je pense que nous avons été un peu chanceux de gagner. Cette partie doit être notre meilleure de la série. Le momentum est un si gros facteur de succès en série que nous ne pouvons donner aucune chance à Rimouski », mentionne-t-il.

Dans le camp des rimouskois, Beau Rusk est toujours absent et Charles-Édouard D'Astous est suspendu. Alexandre Lagacé sera devant le filet en remplacement de Louis-Philip Guindon qui soigne une blessure mineure.

Plus d'articles

Commentaires