Retour

L'Onondaga se transforme en « Yellow submarine »

Les nostalgiques ou les amateurs de peintures psychédéliques seront servis cet été au Site historique maritime de la Pointe-au-Père. Sous les rouleaux de l'artiste Stéphane Dufresne, le sous-marin Onondaga commence à se transformer en oeuvre multicolore pour souligner le 50e anniversaire de la chanson Yellow submarine, des Beatles.

Un texte de Julie Tremblay

Jusqu'à la mi-juillet, l'artiste rimouskois Stéphane Dufresne créera une fresque de 180 mètres carrés sur la surface du sous-marin Onondaga.

Celui qui a réalisé le lettrage du sous-marin tente maintenant de le transformer en s'inspirant du pop art de l'époque des Beatles : « ça va être des dessins psychéliques, un peu à l'image de la chanson Yellow submarine, avec plein de dessins "peace and love", des coeurs, des marguerites et tout... »

Stéphane Dufresne y ajoutera biensur une touche bas-laurentienne en intégrant des éléments marins à sa fresque tels des crabes, des bélugas, des vagues et des algues.

De Pointe-au-Père jusqu'à Ringo Starr

Stéphane Dufresne affirme que c'est tout un défi pour lui de réaliser une oeuvre aux grandes dimensions en plein air. Toutefois, ce projet l'a emballé dès le départ et il avoue que dans ses rêves les plus fous, il espère que des photos de sa fresque voyageront jusqu'à Paul McCartney ou Ringo Starr :

Avec cette nouvelle attraction et des activités en lien avec la thématique du « sous-marin jaune », le Site historisque de la Pointe-au-Père compte attirer 70 000 visiteurs cette année, soit 10 000 de plus qu'à l'habitude.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine