Retour

L’opération Mr. Big scrutée au procès de Réal Savoie

Au procès de Réal Savoie, accusé du meurtre de Sonia Raymond survenu sur la plage de Maria en juillet 1996, l'avocat de la Défense a longuement interrogé le policier responsable des enquêtes de meurtres non résolus, Marc Lépine.

Hier, Marc Lépine, chargé de l'opération d'infiltration policière Mr. Big, a expliqué au jury que Réal Savoie était considéré comme le principal suspect dans cette affaire.

Au total, 65 scénarios ont été préparés dans le cadre de cette opération et au dernier, le 16 avril 2014, Réal Savoie aurait expliqué au grand patron d'une pseudo-organisation criminelle de quelle manière il aurait tué la victime.

L'avocat de Réal Savoie, Me Marcel Guérin, a demandé si le grand public avait pu avoir connaissance de détails entourant la mort de Sonia Raymond. L'avocat tente de démontrer que son client avait déjà entendu parler de cette affaire dans les médias.

Marc Lépine a confirmé que les porte-parole de la SQ avaient dit aux médias en 1996 que la victime avait été atteinte à la gorge de deux coups d'un objet piquant et tranchant.

Les policiers ont arrêté Réal Savoie en 2014 car selon eux, l'accusé aurait dit de quelle façon il aurait tué Sonia Raymond, allant jusqu'à expliquer comment il aurait asséné les coups avec l'arme. À cette rencontre finale, le suspect avait rencontré Mr Big. Une pièce de théâtre, aux dires des policiers, dans laquelle Réal Savoie était, sans le savoir, l'acteur principal.

Le témoignage du responsable des crimes non résolus Marc Lépine est maintenant terminé. Ce sera au tour des agents d'infiltration à venir témoigner, dont celui que les policiers appellent le « couvreur », qui élaborait les scénarios qui ont amené à faire parler Réal Savoie. Ils témoigneront cachés derrière des paravents afin de préserver leur identité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine