Retour

L'Union des municipalités du Québec plaide pour une plus grande autonomie des villes

Bernard Sévigny, aussi maire de Sherbrooke, s'est adressé à des gens d'affaires et des élus de la Côte-Nord, lors de son passage à Sept-Îles, mercredi midi. En soirée, il a rencontré des maires de la région.

Le président de l'UMQ prône aussi une plus grande autonomie des municipalités. Bernard Sévigny rappelle que le gouvernement déposera un projet de loi prochainement afin de donner de nouveaux pouvoirs aux municipalités. « Dans le projet de loi, pour la première fois, on va être reconnues comme un véritable pallier de gouvernement », précise-t-il.

Quand on veut changer une limite de vitesse parce qu'il y a une situation particulière, on doit s'en remettre au ministère des Transports du Québec. Donc, dans le projet de loi, il va y avoir des dispositions qui vont nous permettre de faire ces changements-là, parce qu'on est un gouvernement, donc des gens élus par la population.

Bernard Sévigny, président de l'Union des municipalités du Québec

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, estime que les municipalités sont les « mieux placés pour faire avancer les dossiers à saveur économique ou autre » leur territoire.

Réjean Porlier rappelle que la façon de faire actuelle occasionne des délais pour les municipalités. « Si le grand frère à Québec nous donne l'autorisation, après quelques allers-retours souvent extrêmement pénibles, on peut aller de l'avant avec certains dossiers », illustre-t-il.

Les municipalités et le développement régional

L'UMQ encourage aussi le développement de partenariats entre le milieu des affaires et les municipalités pour favoriser le développement économique.

Il note qu'il est important que les municipalités prennent les devants dans ce dossier, à la suite de la disparition des Centres locaux de développement (CLD). Les chambres de commerce ont un rôle plus important à jouer selon lui.

Bernard Sévigny constate qu'à Sept-Îles la Chambre de commerce et les élus municipaux démontrent un intérêt de travailler ensemble. « Mais ça ne veut pas dire qu'il faut forcément être d'accord tout le temps », ajoute-t-il.

« Avec la Chambre de commerce, ce qu'il faut, c'est d'avoir une bonne communication, ce sont des partenaires du développement économique », estime le maire de Sept-Îles.

Le président de l'UMQ, Bernard Sévigny, poursuivra sa tournée dans la région de la Capitale-Nationale le 28 novembre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?