Retour

La 9e Transat Québec-Saint-Malo fait de nouveau appel aux spectateurs

Les curieux et amateurs de voile du Québec sont invités à assister au passage des 28 bateaux qui participeront à la course transatlantique entre Québec et Saint-Malo. Des bouées de passage seront installées devant Rimouski, Matane, Gaspé et Percé.

L'expérience avait été testée en 2012. « Avec la cartographie, les gens pouvaient savoir exactement quand aller observer les bateaux », affirme le président de Voile internationale Québec, Sylvain Gagné.

Les spectateurs pourront donc observer les meilleurs coureurs océaniques du monde depuis la rive puisque des rassemblements sont prévus dans les villes participantes. « Les bouées sont près de la côte. On veut faire en sorte que les gens [de l'Est du Québec] partagent la Transat Québec-Saint-Malo avec les gens de Québec et Lévis », explique Sylvain Gagné.

Par ailleurs, des bourses de 4000 $ seront remises aux premiers bateaux qui vont franchir les bouées de Rimouski, Matane, Gaspé et Percé.

Démocratiser la voile

Le président de Voile internationale Québec et organisateur de la course explique qu'il y a un objectif touristique derrière l'idée des bouées.

Cet été, les bateaux partiront de Québec le 10 juillet. « Deux jours après, de plus gros bateaux de 38 mètres partiront. On fait une course poursuite et leur objectif à eux c'est de battre le record de la Transat. Le record est de 7 jours et n'a pas été battu depuis 1996 », affirme Sylvain Gagné.

Les équipages proviennent du Québec, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de l'Espagne, de l'Allemagne, de la Suède et du Sultanat d'Oman. Les voiliers devraient arriver à Saint-Malo, en France, aux alentours du 20 juillet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine