Retour

La candidate bloquiste Kédina Fleury Samson défend sa crédibilité

La candidate du Bloc québécois dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kedina Fleury-Samson, se voit forcée de défendre sa crédibilité. Elle multiplie les entrevues pour expliquer sa présence au Salon de l'ésotérisme et du paranormal Entre deux mondes qui a eu lieu l'année dernière à Rivière-du-Loup.

« Je propose une cérémonie magique à travers laquelle la personne avec moi sera en contact avec l'invisible. Ma pratique est issue d'un métissage culturel entre Haïti et Québec », pouvait-on lire dans son texte d'introduction sur la page Facebook de l'événement.

Il n'en fallait pas plus pour enflammer la toile. Certains adeptes des médias sociaux l'ont décrite comme une magicienne vaudou, voire, une sorcière. « J'ai fait une expérience à l'occasion d'un salon par curiosité et j'ai été très contente de le faire, sans plus », explique-t-elle.

Des propos que l'étudiante à la maîtrise en sociologie attribue à ses opposants.

La candidate d'origine haïtienne ridiculise ces rumeurs sans toutefois nier ses croyances qui sortent de l'ordinaire.

La candidate ajoute que sa religion, c'est l'implication citoyenne. « C'est de développer ma région, c'est de parler de chez nous », mentionne-t-elle.

Pour sa part, le directeur des relations de presse de la campagne du Bloc, Dominic Vallières, n'y voit rien qui puisse discréditer la candidate. « Peu importe la culture ou le niveau de spiritualité, ça n'a rien à voir avec les aptitudes de quelqu'un à faire son travail auprès de la population, estime-t-il. Nous, on est très fiers d'elle. La spiritualité, ça appartient à chacun. »

D'après un reportage de Jean-François Deschênes 

À lire en complémentDeux candidats bloquistes annoncent leurs couleurs dans l'Est

Plus d'articles

Commentaires