La démolition avec des explosifs de l'ancienne centrale électrique de Dalhousie, au Nouveau-Brunswick, a été complétée jeudi matin.

Lors de la première explosion, un bâtiment s'est écroulé d'un côté. Puis, l'une des cheminées s'est affaissée. L'écroulement des structures a soulevé un énorme nuage de poussière.

La démolition de la seconde cheminée a eu lieu deux heures plus tard.

De nombreux résidents des environs étaient présents pour assister à l'événement, y compris le maire de Dalhousie, Clément Tremblay.

Un premier essai de démolition le mois dernier n'avait pas donné les résultats espérés à cause de problèmes techniques. Plusieurs structures étaient restées debout.

Mise en service en septembre 1969, la centrale de Dalhousie fournissait 100 000 kilowatts d'électricité au réseau néo-brunswickois. Elle a cessé ses activités graduellement en 2010. Énergie Nouveau-Brunswick a par la suite commencé à la démanteler.

Plus d'articles

Commentaires