Retour

La chapelle du camp Cap à l'Orignal sera démolie, le clocher sera préservé

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a tranché. La chapelle de l'ancien camp Cap à l'Orignal du Bic sera finalement démolie. Seul le clocher sera conservé pour perpétuer la mémoire de l'oeuvre de l'Abbé Louis-Georges Lamontagne.

Un texte de Richard Lavoie

La décision a été prise dans l'optique « de la maximisation des structures déjà existantes », affirme Mme Lavallée. « À proximité, nous avons plusieurs infrastructures qui pourraient répondre aux besoins des utilisateurs du parc », explique la gestionnaire.

L'atelier de bricolage de l'ancien camp sera lui aussi conservé. Il sera même rénové pour y accueillir une place de la famille dans le futur pôle Tombolo.

Le projet d'aménagement du secteur Tombolo nécessitera des investissements de deux  millions de dollars et les travaux débuteront cet automne. Le pôle comprendra notamment une soixantaine d'emplacements de camping.

Plus d'articles

Commentaires