Retour

La Commission des libérations conditionnelles révoque un pardon accordé à Bernard Gauthier

La Commission des libérations conditionnelles du Canada révoque un pardon accordé au représentant syndical de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord, Bernard « Rambo » Gauthier.

Bernard Gauthier a reçu un pardon en 2007 pour deux condamnations qui remontent à la fin des années 1990.

Dans sa décision, la Commission reproche au représentant syndical d'avoir eu des démêlées avec la justice au cours des dernières années, notamment pour des affaires d'intimidation.

Bernard Gauthier pourra toutefois continuer d'exercer ses fonctions de représentant syndical.

Il envisage de contester cette révocation devant la Cour fédérale.

Pour sa part, la FTQ-Construction compte appuyer son représentant syndical dans ses démarches devant la justice.

Avec les informations de Charles-Alexandre Tisseyre

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine