Retour

La compagnie New Millennium Iron creuse son déficit

La société minière New Millennium Iron a enregistré une perte nette de 1,8 million $ au deuxième trimestre, comparativement à une perte d'un peu plus d'un million pour la même période en 2015.

New Millennium, qui est partenaire de la minière Tata Steel pour l'exploitation de minerai de fer à enfournement direct (DSO) près de Schefferville, explique cette perte par une hausse de ses frais généraux et administratifs.

Au cours du trimestre, la compagnie a poursuivi l'étude de préfaisabilité pour le projet de taconite Nutac. L'exercice évalue l'utilisation des chemins de fer existants au lieu de la construction d'un ferroduc. La disponibilité du gaz naturel deviendrait également un atout de taille pour l'ajout d'une usine de bouletage.

New Millennium Iron cherche toujours à résilier le contrat qui la lie avec le port de Sept-Îles, au sujet du quai multiusager.

Le fonds de roulement de la compagnie s'établit désormais à 15,9 millions $, en baisse de 3,6 millions $ depuis le début de l'année.

Plus d'articles

Commentaires