Retour

La conservation du patrimoine est toujours une priorité au Bas-Saint-Laurent

C'était la remise des Prix du Patrimoine du Bas-Saint-Laurent, dimanche, à Saint-Denis-de-la-Bouteillerie, dans la MRC de Kamouraska. Dix-sept ans après la création du concours, le Conseil de la culture remarque que la préservation du patrimoine est une préoccupation toujours aussi importante dans la région.

Un texte de Guillaume Bouillon

Depuis 1999, ces prix sont décernés tous les deux ans par le Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec le ministère de la Culture et les huit MRC du territoire.

Le concours a gagné en notoriété au fil des ans, affirme Martine Proulx, agente de développement au Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent. Si bien que 39 finalistes se disputaient les grands honneurs cette année.

Parmi les lauréats, on retrouve notamment la Société d'histoire et d'archéologie du Temisouscata, pour la restauration du fort Ingall. La Corporation Fenêtre Lac-Matapédia a remporté un prix pour son belvédère qui offre un point de vue exceptionnel sur le lac.

L'UQAR a aussi remporté un prix pour son école de fouilles archéologiques sur l'île Saint-Barnabé.

Les municipalités de Saint-Pacôme et de Rivière-Ouelle ont été récompensées pour le Fil rouge, un parcours de panneaux historiques reliant les deux municipalités.

La Municipalité de Rivière-Ouelle et l'organisme Ruralis ont reçu une mention spéciale pour la démarche de désignation de paysages culturels et patrimoniaux entreprise depuis plusieurs années.

La Ville de Pohénégamook s'est aussi vue remettre un prix pour la restauration du « petit pont international ». Le Musée du Témiscouata a quant à lui reçu un prix pour le renouvellement de son exposition permanente intitulée Enraciné.

Les projets de préservation, de mise en valeur et de sauvegarde des richesses patrimoniales sont nombreux dans le Bas-Saint-Laurent, remarque Martine Proulx.

« À peu près tous les préfets l'ont mentionné lors de la remise des prix régionaux : c'est impressionnant de voir tout ce qui se fait dans la région en fait d'intervention pour sauvegarder, mettre en valeur ou transmettre le patrimoine sous toutes ses formes. Les gens sont surpris à chaque année de découvrir les projets de partout sur le territoire », souligne-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires