Retour

La conversion de la centrale thermique des Îles inquiète la Chambre de commerce

La Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine se dit très préoccupée des retombées négatives du projet de conversion de la centrale thermique d'Hydro-Québec et demande de tenir compte de l'impact économique du projet.

Un texte de Jean-François Deschênes

Le directeur de la Chambre de commerce des Îles, Sony Cormier, est conscient que la centrale thermique d'Hydro-Québec est pour le moins polluante. La preuve a encore été faite avec le déversement de 100 000 litres de pétrole dans le port de Cap-aux-Meules en 2014.

M. Cormier croyait qu'Hydro-Québec avait abandonné l'idée de brancher les Îles avec un câble sous-marin ou de convertir la centrale au gaz naturel liquéfié, mais le Plan stratégique 2016-2020 semble dire le contraire, selon lui.

Le document précise vouloir « convertir progressivement l'alimentation des réseaux autonomes à des sources d'énergie plus propres et moins chères  » comme celle des Îles-de-la-Madeleine. L'appel d'offres est prévu en 2019.

Le directeur craint qu'un éventuel projet fasse perdre une partie des 90 emplois bien rémunérés de la centrale et que des fournisseurs perdent des contrats importants avec la société d'État.

« Sinon on va tourner en rond, le principal facteur d'attraction et de rétention de population, c'est les emplois. Donc cette conversion-là ne doit pas mener à une perte d'emplois. »

Hydro-Québec

La conseillère d'Hydro-Québec en relations avec le milieu, Catherine Bujold, rappelle qu'aucune décision n'a encore été prise et assure que les gens seront d'abord rencontrés.

« Hydro-Québec tient toujours compte, dans l'ensemble de ses projets, de trois grandes considérations, et l'acceptabilité sociale en fait partie. Oui, il y a l'environnement, oui, il y a la rentabilité, mais il est certain qu'il y aura beaucoup d'échanges avec le milieu d'ici 2019 à ce sujet », assure-t-elle.

Le PDG d'Hydro-Québec, Éric Martel, est attendu aux Îles bientôt pour discuter avec les autorités, et ces préoccupations seront abordées.

D'après les informations de Line Danis

Plus d'articles

Commentaires