Retour

La Cour supérieure approuve la vente des actifs de Cliffs à Sept-Îles 

La Cour supérieure du Québec a autorisé, lundi, la vente des actifs de Cliffs ressources naturelles à Sept-Îles. Investissement Québec devient propriétaire des installations de la minière à Pointe-Noire, ainsi que du chemin de fer Arnaud. 

Québec a présenté une offre d'achat de 68 millions de dollars pour les terrains, les infrastructures portuaires et ferroviaires ainsi que l'usine de bouletage. 

Pour sa part, le Port de Sept-Îles convoitait des terrains vacants à Pointe-Noire, appelés Bloc Z, pour lesquels il est prêt à payer la somme de 1,25 million de dollars pour les acquérir.

La Chambre de commerce de Sept-Îles se réjouit de cette décision, même si elle s'attendait à ce que le tribunal autorise cette transaction. « On commence vraiment à entrevoir la deuxième phase pour nous autres localement, c'est-à-dire mettre en place rapidement la société en commandite avec les partenaires pour faire en sorte qu'on ait accès aux installations portuaires [quai multiusager], qu'on règle la question du chemin de fer Arnaud », explique le président de l'organisme, Marc Brouillette.

FTI-Consulting, le contrôleur responsable du dossier de la liquidation des actifs de Cliffs ressources naturelles, estimait que la vente des terrains vacants était dans l'intérêt primordial des créanciers.

La minière américaine avait placé ses actifs de Pointe-Noire et le chemin de fer Arnaud sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, en mai 2015. 

D'après les informations d'Alix-Anne Turcotti. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine