Retour

La course à la direction du Bloc Québécois motive les troupes de la région

La course à la direction du Bloc Québécois donnera un souffle nouveau aux organisations régionales, croient les membres du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles.

Le parti choisira un nouveau chef le 22 avril prochain.

Deux candidats ont déjà annoncé leur intention de se présenter, soit la députée péquiste de Vachon, Martine Ouellet, et Félix Pinel, un enseignant de la région de Montréal qui s'était présenté aux dernières élections dans Rivière-des-Mille-Îles.

Le secrétaire-trésorier de l'Association de la circonscription d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Serge Côté, refuse de prendre position immédiatement, parce que d’autres prétendants intéressants pourraient se manifester d’ici la fermeture des candidatures à la mi-mars.

M. Côté croit que le prochain chef devra savoir rassembler les troupes. « Qu’il incarne l’idée de l’importance de la nécessité de l’indépendance du Québec pour finalement avoir gain de cause dans plusieurs dossiers » dit-il.

La vice-présidente du Bloc Québécois et ancienne candidate dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia aux dernières élections fédérales, Kédina Fleury-Samson, croit que cet engouement témoigne d'un renouveau du parti. « Je vois ça d'un très bon oeil. Ça démontre qu'il y a de la vitalité au Bloc Québécois. »

Donc s'il y en a qui pensait que c'était un parti moribond, pas capable de faire un rebond, ils se sont trompés.

Kédina Fleury-Samson, ancienne candidate dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

Associations régionales à refaire

Le nouveau président du Conseil régional du Bloc québécois du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Louis-Patrick St-Pierre, croit que cette course donnera un nouveau souffle à l’organisation.

Je crois qu’avoir un débat, ça va confirmer la mission et surtout arriver devant la population après ça avec des objectifs bien compris.

Louis-Patrick St-Pierre, Conseil régional du Bloc québécois du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madelein

Louis-Patrick St-Pierre a été élu à la présidence du Conseil régional il y a quelques jours.

Il estime que la course à la direction du parti l'aidera dans sa tâche de relancer les associations régionales, qui sont déstructurées depuis les dernières élections.

Sur les quatre associations du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles, il n’y a que celle d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia qui soit encore formée.

L’étudiant en histoire à l’Université de Sherbrooke croit que cette course à la direction motivera les membres, qui sont malgré tout mobilisés, selon lui. « Il s’agit simplement de refaire le contact. De montrer qu’il y a un leadership qui est en train de s’installer » dit-il.

Louis-Patrick St-Pierre est originaire de Nouvelle en Gaspésie.

Il a été candidat pour Option nationale dans la circonscription de Bonaventure, en 2012 et 2014.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les animaux les plus laids





Rabais de la semaine