Retour

La création d'une aire marine protégée à Pointe-aux-Outardes compromise

Le principal partenaire du projet d'aire marine protégée de Manicouagan, le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes, remet en question sa participation. L'organisme dénonce l'immobilisme du gouvernement dans la concrétisation du projet.

Trois ans se sont écoulés depuis l'annonce du projet et de l'aide financière de 150 000 $ du gouvernement provincial. Les fonds octroyés par le gouvernement sont épuisés et le projet n'a toujours pas abouti.

Accordé pour la tenue de consultations sur l'obtention d'un statut permanent, ce fonds ne sera pas bonifié, selon le ministère de l'Environnement.

Le directeur du Parc Nature de Pointe-aux-Outardes, Denis Cardinal, estime qu'il s'agit d'un bris d'entente.

Le député du Parti québécois dans René-Lévesque, Martin Ouellet, partage ce constat. Il doute que le gouvernement soit en mesure d'assurer la protection de 10 % du territoire maritime comme c'était prévu dans sa Stratégie maritime, dévoilée en 2015.

Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes devra poursuivre les démarches bénévolement s'il souhaite la création d'une aire marine protégée dans la Manicouagan. 

D'après les informations de Vincent Larin 

Plus d'articles