Retour

La croissance se poursuit pour le ski en Gaspésie

Alors que bon nombre de skieurs ont déjà commencé leur saison 2017-2018 dans l'Est du Québec, l'Association des stations de ski dévoile un bilan très positif de la dernière saison dans la région.

Un texte de Léa Beauchesne d’après les informations de Maude Rivard

L’Étude économique et financière des stations de ski du Québec révèle une croissance de 9 % pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Les deux régions ont accueilli 213 000 visiteurs lors de la dernière saison froide.

Pour le directeur général de l’Association, Yves Juneau, ce bilan démontre que l’industrie est primordiale pour la région.

Pour le directeur, deux facteurs expliquent cette hausse, soit les conditions météorologiques favorables et la bonne santé financière des familles québécoises.

« Les visiteurs que nous avons, ce sont des revenus discrétionnaires, des revenus de loisirs; donc, il faut que l’économie se porte bien pour que les gens profitent de ces sports-là. »

Importance d’investir

Alors que plusieurs stations de l’Est peinent à dégager un profit, l’Association insiste sur l’importance d’investir dans les infrastructures, puisque cela se traduit par une meilleure expérience client.

Le gouvernement du Québec a récemment annoncé des investissements de 15 millions de dollars pour aider une douzaine de stations à se moderniser. Yves Juneau affirme que d’autres investissements devraient être annoncés après les Fêtes.

Reste que des projets d’investissements majeurs comme celui du télésiège à Gaspé sont difficiles à financer.

Ces investissements permettent parfois de prolonger la saison, comme c’est le cas du côté de Pin Rouge cette année avec l’enneigement artificiel, où il aura fallu trois jours pour enneiger une piste et ouvrir plus tôt la station.

Environ 95 % des stations de ski ont présenté un bilan financier positif pour la dernière année.

Selon l’Étude économique et financière des stations de ski du Québec, l’achalandage a augmenté de 15,6 % par rapport aux résultats de l’année précédente. Près de 6 millions de visiteurs ont fréquenté les pentes durant cette période.

Des statistiques encourageantes

Le rapport révèle également l’importance de la clientèle hors Québec pour les stations de la province. « L’an passé, la clientèle hors Québec a augmenté de 25,5 %, celles des Maritimes, de près de 41 %. »

Le Québec se taille également une taille plus importante dans le marché nord-américain. « On trouve 73,5 millions de visites dans les stations en Amérique du Nord et il y en a 8 % de ça qui sont ici au Québec; donc, c’est très bien, parce que ce n’est pas notre proportion de la population nord-américaine du tout. »

Périodes des Fêtes, période cruciale

La période des Fêtes représente une source d’achalandage et de revenus très importants pour les stations de ski québécoises, mais encore plus pour les stations, souvent plus petites, de l’Est du Québec.

Dans les stations gaspésiennes, la proportion économique du temps des Fêtes correspond à environ 25 % du chiffre d’affaires. « C’est extrêmement important. C’est pour ça que c’est une course contre la montre pour préparer les montagnes. C’est la période la plus névralgique pour nous. »

La semaine de relâche représente également une période dont l'importance est prépondérante.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine