Retour

La culture intéresse-t-elle les candidats aux élections fédérales?

La culture intéresse plus ou moins les candidats gaspésiens à l'élection fédérale. C'est ce que soutient Annie Chénier, consultante en culture de New Richmond.

Un texte de Brigitte Dubé

À titre de citoyenne, elle participe à la campagne #VotezArts de la Coalition canadienne des arts. Elle a interpellé les candidats des circonscriptions Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine et Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia sur les réseaux sociaux.

Quatre des neuf candidats ont répondu à son appel. La candidate libérale Diane Lebouthillier a été la première à le faire. Elle a souligné l'importance de la langue française et de la culture comme force créatrice de richesse. Annie Chénier a trouvé intéressante la plate-forme électorale régionale. « C'est une prise de position régionale très facile à lire, commente-t-elle. On y parle des pôles touristiques, entre autres, d'Exploramer. »

Le Parti libéral propose l'annulation des coupes de 115 millions de dollars à Radio-Canada, ainsi qu'une hausse des crédits pour le Conseil des arts. Annie Chénier estime toutefois qu'il manque d'idées concrètes pour la région.

Au Parti conservateur, Jean-Pierre Pigeon a manifesté de l'ouverture et a surpris Annie Chénier. « Il a pris le temps de m'appeler, raconte-t-elle. Il m'a parlé de ses implications en culture. »

Son parti proposerait de nouvelles mesures, soit un engagement pour le soutien des musées locaux, mais on mise sur le privé et les engagements populaires plutôt que sur un engagement direct avec des subventions, selon Annie Chénier.

Annie Chénier estime que les positions des candidats du Bloc québécois et de Forces et démocratie étaient moins concrètes. Kédina Fleury Samson, du Bloc, a plaidé pour l'indépendance journalistique de Radio-Canada et souhaite elle aussi l'annulation des compressions de115 millions de dollars avec un nouveau fonds des nouveaux médias. La consultante Annie Chénier estime que la jeunesse du parti Forces et démocratie explique peut-être que les engagements sur l'importance des arts pour la région demeurent généraux.

Aucun représentant du NPD n'a répondu aux questions d'Annie Chénier avant la fin du délai. Le candidat Philippe Toone a manifesté son intention de répondre à ses questions, mais plus tard.

Plus d'articles

Commentaires