Retour

La désignation de zones industrialo-portuaires bien accueillie sur la Côte-Nord 

Sept-Îles, Port-Cartier et Baie-Comeau figurent parmi 16 villes qui ont été designées en tant que zones industrialo-portuaires par le gouvernement du Québec. Le projet est bien accueilli dans la région, parce qu'il est vu comme un moteur de développement économique.

Cette désignation vise à attirer des entreprises dans les zones industrialo-portuaires et aider celles déjà existantes. 

À Baie-Comeau, Innovation et Développement (ID) Manicouagan se réjouit de cette annonce. L'organisme estime que cette aide permettra de développer des infrastructures comme une voie ferrée ou d'obtenir des équipements dans la zone portuaire.

Le directeur du développement industriel à ID Manicouagan, Guy Simard, estime que cette annonce pourrait accélérer le processus de cession des droits de gestion des installations portuaires de Transport Canada à la corporation locale.

Le gouvernement Couillard a investi 300 millions de dollars pour implanter 16 zones industrialo-portuaires dans la province. 

Pour sa part, le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon, estime que l'annonce de Québec permettra d'améliorer les infrastructures pour recevoir davantage de marchandises. Elle pourrait aussi inciter des entreprises à s'implanter à Sept-Îles et à développer des projets industriels.

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, affirme que cette désignation permettra à la ville de développer de nouveaux créneaux. Il souligne toutefois qu'il dispose de peu de détails pour le moment. 

Avec les informations d'Evelyne Côté

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine