Retour

La fabrique Saint-Albert de Gaspé en difficulté financière

La fabrique Saint-Albert de Gaspé lance un appel à la générosité pour tenter de se relever de ses difficultés financières. L'objectif : récolter 75 000 $ d'ici la fin de l'année.

Un texte de Jean-François Deschênes

C'est le pilote bien connu Michel Pouliot qui est à la tête de la campagne qui comprendra plusieurs activités. Le président de la fabrique, Gervais Pigeon, dit prier pour que les paroissiens soient généreux.

À Gaspé comme partout ailleurs, les fidèles sont de plus en rares. Les revenus fondent et les dépenses augmentent.

La fabrique a de moins en moins d'argent pour payer les 280 000 $ nécessaires pour le fonctionnement de la cathédrale. La facture d'Hydro-Québec atteint à elle seule environ 60 000 $ par année.

Gervais Pigeon ne sait plus à quels saints se vouer pour stabiliser les dépenses. « Le coût de la vie, c'est pour nous autres aussi. »

La fabrique doit aussi trouver de l'argent pour refaire la toiture avant 2018, si elle veut profiter d'une subvention du Gouvernement du Québec. Les fidèles devront tout de même payer 20 % de ce projet, estimé à 1,2 million de dollars.

D'après des informations de Bruno Lelièvre

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine