Retour

La Fabrique Saint-Germain devra produire un rapport sur l’état de la cathédrale

Rimouski demande à la Fabrique Saint-Germain de produire un rapport sur l'état de la structure de la Cathédrale d'ici le 30 juin. La Ville a envoyé une lettre officielle à cet effet dans les heures suivant le conseil municipal de mardi soir.

Un texte d'Édith Drouin

Le maire Marc Parent dit être préoccupé par les questions de sécurité entourant la cathédrale Saint-Germain.

Pour répondre à ses obligations, l'administration municipale exige donc un rapport détaillé produit par des experts de la part de la fabrique. Si le bâtiment représente un risque, la Régie du bâtiment du Québec ou la Ville de Rimouski pourraient intervenir.

Les systèmes de gicleurs remis en fonction

Suite à un avis de la Ville, trois des quatre circuits de gicleurs à l’intérieur de la cathédrale ont par ailleurs été remis en fonction, selon le maire Marc Parent. Le système de gicleurs avait été désactivé à la suite d’inondations le mois dernier.

Un système d’alarme incendie sera également installé pour compenser l’absence d’un quatrième circuit de gicleurs dans une petite partie du bâtiment.

Pas de désignation patrimoniale

En réponse à un avis juridique soumis par le comité Cathédrale 2016, Marc Parent a précisé que la cathédrale était bel et bien à l’intérieur d’une zone patrimoniale, mais que le bâtiment n’était pas désigné patrimonial. Selon cette interprétation, seul l’extérieur de la cathédrale serait alors concernée par un règlement touchant la zone patrimoniale.

Pour ce qui est du règlement qui aurait donné droit à la ville de prendre des mesures pour préserver le bâtiment, le maire indique que ce dernier est uniquement applicable dans des cas particuliers, comme lors de travaux d’agrandissement ou de rénovations.

Plus d'articles

Commentaires