Retour

La fermeture du pont Cascapédia sème la confusion chez les touristes

Près de 150 000 travailleurs ont pris d'assaut les routes du Québec en ce début des vacances de la construction. Des milliers de personnes se dirigent vers la Gaspésie, et plusieurs de ces vacanciers sont surpris et désorientés en raison du détour mis en place depuis la fermeture du pont qui enjambe la rivière Cascapédia.

Le reportage d’Isabelle Larose

Jamais le village de Cascapédia-Saint-Jules n'aura vu défiler autant de touristes. Des vacanciers qui, bien souvent, ne s'attendaient aucunement à quitter la 132 pour visiter l'arrière-pays.

Au bureau d'information touristique de New Richmond, une personne sur trois demande des indications routières.

« Souvent les gens arrivent et ne savent pas nécessairement où ils sont. Parce qu'ils sont habitués de passer par la 132 et là ils sont sur la 299 », explique Jasmine Berthelot, préposée au bureau d'accueil.

Le Camping New-Richmond, situé juste au pied du pont barré, reçoit également plusieurs touristes égarés.

En plus de jouer les guides touristiques, Bruno Charest doit composer avec des pertes majeures liées à la fermeture du pont. Son camping est situé dans une zone où la circulation a été totalement déviée, entre la rivière et la route 299.

« Hier soir on aurait dû être complet, on a quand même 15 sites de disponibles. On aurait dû être plein depuis une dizaine de jours versus l'an passé », déplore-t-il.

Une situation similaire risque de se reproduire au début de l'an prochain. Le ministère des Transports ne prévoit pas rouvrir le pont endommagé avant juin 2018.

Plus d'articles

Commentaires