Retour

La formation aux adultes maintenant offerte à Uashat-Maliotenam 

Le Centre régional d'éducation des adultes de Uashat-Maliotenam accueille ses premiers étudiants depuis le 12 janvier. Des personnes âgées de 16 à 67 ans y suivent des cours afin de terminer leur diplôme d'études secondaires. 

Un texte de Diana Gonzalez

Uashat-Maliotenam est la quatrième communauté autochtone à accueillir un centre d'éducation aux adultes dans la province. 

Shenna Labbé-Grégoire, 27 ans, et Sophie Matte-Grégoire, 23 ans, font partie de la soixantaine d'étudiants qui fréquentent ce centre. 

Mère de deux enfants, Shenna Labbé-Grégoire a décidé de compléter des cours de secondaire 4 et 5 afin de poursuivre des études en psychologie. « Je veux montrer l'exemple à mes enfants », explique-t-elle.

Pour sa part, Sophie Matte-Grégoire a décroché à 16 ans. Elle a repris ses études après que sa mère ait obtenu son diplôme d'études secondaire à 44 ans. « Je me trouvais trop vieille pour finir vu que je suis rendue à 23 ans, mais ma mère m'a motivée », précise-t-elle. Elle veut étudier à l'École nationale de l'humour.

La directrice du centre, Julie Rock, est satisfaite du nombre d'inscriptions. Elle estime que les membres de la communauté innue attendaient l'offre de ce service. « Ce sont des personnes qui ont choisi de prendre leur éducation en main pour assurer leur avenir », soutient Julie Rock.

Le Centre régional d'éducation des adultes de Uashat-Maliotenam est aussi ouvert aux membres des autres communautés autochtones et aux non-Autochtones. 

Les cours sont offerts temporairement au sous-sol de l'église Kateri Tekakwitha de Uashat et dans un local à Maliotenam. Le Centre régional d'éducation des adultes de Uashat-Maliotenam sera aménagé dans l'ancien centre sportif Égalité à Sept-Îles. Les travaux de rénovation du bâtiment devraient débuter en avril. 

Le montage financier du projet est évalué à 6,7 millions de dollars.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »