Retour

La FQM fermement opposée au projet d'oléoduc Énergie-Est

Réunis en congrès à Québec, les élus membres de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) ont décidé de s'opposer « inconditionnellemement » au projet qui consiste à transporter le pétrole de l'Ouest canadien vers le Nouveau-Brunswick, en passant par le Québec.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, la proposition a été longement débattue, à l'abri des micros et des caméras, mais a finalement été adoptée par la majorité.

Le texte est clair : « La FQM affirme son opposition inconditionnelle au projet d'oléoduc Énergie-Est ».

La version que nous avons pu consulter précise aussi que la FQM doit faire pression sur Québec pour qu'il s'oppose à son tour au projet en prenant les moyens légaux appropriés.

Malaise chez certains

Cette prise de position ferme et sans appel met mal à l'aise certains maires qui siègent au conseil d'administration de la FQM. Certains auraient préféré une vision plus souple.

L'un de ces élus, qui a voulu conserver l'anonymat, a précisé que la résolution faisait en sorte que la FQM a désormais « les mains attachés ». « Ça ne donne aucune possibilité de réfléchir », a t-il ajouté.

Le président de la FQM, Richard Lehoux, aurait préféré lui aussi une position qui n'inclut par le terme « inconditionnellement » et qui ouvre la porte à un dialogue.

Il a précisé que ce dossier était, dans l'ensemble, plutôt mal vu par les membres.

Selon la résolution adoptée sans amendement, la FQM doit faire connaître sa position auprès d'Ottawa, de Québec, de l'Office national de l'énergie (ONÉ) et de la compagnie TransCanada qui est derrière le projet d'oléoduc.

Richard Lehoux doute de toute manière que le projet voie le jour. Récemment, la compagnie albertaine a demandé à l'ONÉ de suspendre l'étude sur son projet d'oléoduc.

La position de la FQM est même plus ferme que celle défendue par la MRC de Témiscouata, là où devrait passer l'oléoduc.

La préfète de la MRC, Guylaine Sirois, semblait surprise par l'issue du vote. Elle précise que le projet n'est pas assez étoffé pour prendre une position claire.

Samedi, les membres doivent se prononcer sur le transport de pétrole par train.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine