L'entreprise Réseau Sélection, qui est propriétaire de la Grande Place de Rimouski, envisage de démolir la section sur pilotis de l'édifice. L'entreprise espère utiliser cet espace pour construire de nouveaux logements. 

Un texte de Guillaume Bouillon et de Ariane Perron-Langlois

Toutefois, un règlement municipal interdit à l'entreprise de démolir le bâtiment sans avoir un projet de remplacement. La direction de l'entreprise planche donc sur divers scénarios pour remplacer l'immeuble en désuétude.

Le premier vice-président au développement de Réseau Sélection, Gaëtan Cormier, explique qu'il n'exclut pas de rénover l'immeuble, mais qu'il privilégie la démolition. « On a fait des études commerciales très poussées, explique M. Cormier. Il est très difficile de trouver une entreprise qui veut s'y installer compte tenu de la grandeur de l'aire de plancher. Il est difficile de convertir l'immeuble en raison des limites de la structure »

En attendant, l'entreprise va investir environ 100 000 $ pour réparer les poutres sous l'immeuble et redonner accès au stationnement. Ces travaux devraient être complétés d'ici le printemps. 

Nouveau projet d'habitation

Si Réseau sélection va de l'avant et démolit l'immeuble, elle envisage de construire un immeuble d'habitation en location ou en copropriété. La valeur du projet serait d'au moins 10 millions de dollars, selon Gaëtan Cormier. 

Le vice-président de Réseau Sélection ne croit pas que le marché soit saturé. « Si c'est un projet de copropriété, le projet sera plus modeste et le nombre d'unités va s'ajuster en fonction des besoins et du marché. Ce pourrait être 60 logements si on demeure modeste, mais ce pourrait aussi être 120 », affirme monsieur Cormier.

Aussi, l'entreprise n'écarte pas la possibilité d'aménager des espaces commerciaux, mais en faible nombre et sur une petite superficie. Le début de la construction pourrait être à l'automne 2016 ou au printemps 2017.

Gaëtan Cormier assure que le projet de remplacement ou de rénovation sera de qualité similaire à celui du Havre de l'Estuaire avec le même niveau d'aménagement paysager.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine