Retour

La grève des ambulanciers qui devait s'amorcer jeudi est reportée

La négociation entre le syndicat de la FTQ et les employeurs privés devant la Commission des services essentiels cette semaine a échoué. Elle devait établir quels seront les services offerts durant les moyens de pression des ambulanciers.

Les ambulanciers devront déposer de nouveaux mandats de grève qui devraient être repris dans quelques semaines.

Le vice-président à l'exécutif de la Fraternirté des travailleurs du secteur préhospitalier du Québec, André Tremblay Roy, se dit déçu, mais optimiste, car il croit qu'ils auront l'occasion d'améliorer la stratégie de négociation.

On n’en est pas venu à une entente parce que ça s'avérait très défavorable de notre côté pour ce qui était de la liste des choses qu'on devait maintenir en services essentiels.

André Tremblay Roy, vice-président à l'exécutif de la Fraternirté des travailleurs du secteur préhospitalier du Québec

La FTQ représente 1000 ambulanciers dans plusieurs régions du Québec, dont près de 150 dans la Vallée-de-la-Matapédia et dans la Baie-des-Chaleurs.

Les conventions collectives sont échues depuis le 31 mars 2015.

Plusieurs points sont en litige dont les salaires, le régime de retraite et les horaires.

Les syndicats tels que la CSN et autres associations des 4 800 ambulanciers de la province négocient toujours avec les entreprises privées qui les embauchent.

Plus d'articles

Commentaires