Québec-Océan et le parc national du Bic soulignent la Journée mondiale des océans. Des étudiants et des chercheurs en océanographie de l'UQAR se rassemblent jeudi pour sensibiliser les visiteurs aux enjeux qui touchent notre estuaire, mais aussi nos océans.

Un texte de Laurence Gallant

Jusqu'à 15 h jeudi, plusieurs spécialistes de l'estuaire et du fleuve Saint-Laurent, dont des étudiants des cycles supérieurs en océanographie à l'UQAR, seront à la ferme Rioux pour échanger avec le grand public.

Le professeur au département de biologie, chimie et géographie de l'UQAR, Richard Saint-Louis, offrira une conférence sur l'estuaire et le bilan de la recherche actuelle.

Richard Saint-Louis espère ainsi vulgariser ces enjeux environnementaux importants au grand public.

« On parle de changements climatiques : l’augmentation des températures, mais aussi la diminution du taux d’oxygène dans l’eau des estuaires », résume Richard Saint-Louis, quant aux principaux enjeux touchant l’estuaire.

Cet évènement au parc national du Bic vient clore le Symposium international de biogéochimie des estuaires qui se tenait en début de semaine à l'Université du Québec à Rimouski.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine