Retour

« La maison a valsé de 20 pieds, en tournant... »

Une dizaine de familles de Sept-Îles ne peuvent toujours pas réintégrer leur domicile à la suite des grandes marées du 30 décembre. Les riverains sinistrés pourront bénificier du Programme général d'aide financière accordé par Québec, mais plusieurs d'entre eux devront se trouver un domicile temporaire en attendant la fin des travaux.

Un texte de Louis Garneau.

Une dizaine de chalets, dont deux résidences principales, ont été lourdement endommagées à Sept-îles. Le déferlement des vagues a provoqué la rupture de la digue, devant la rue des Campeurs, à Val-Marguerite.

La route asphaltée a été emportée sur un demi-kilomètre, et la mer a laissé sur place un demi-mètre de sable et de boue mélangés à des troncs d'arbres et des matériaux divers.

La propriétaire de l'une des deux résidences sinistrées a quitté sa maison en catastrophe, devant les éléments déchaînés :

Mon voisin directement à côté de moi, lui, c'est perte totale. La maison a valsé d'à peu près 20 pieds en tournant, s'est envenue et s'est rendue presque dans ma cour. En fait, elle est rendue à deux pieds de ma ligne de terrain. Je l'ai vue bouger quand je suis partie.

Josée Vaillancourt, sinistrée de Val-Marguerite

La Sécurité civile l'a autorisée à passer deux nuits à l'hôtel sans frais. Puis Josée Vaillancourt est retournée dans sa maison pour nettoyer les dégâts. Elle demande à la ville de régulariser la situation le plus rapidement possible, pour retrouver une vie normale :

Moi j'ai pas envie qu'une de mes filles se casse une jambe en passant où est-ce qu'il y a pas de chemin.

« Il va falloir qu'ils dégagent un accès pour l'autobus sur le coin de la rue de l'Église. Parce que l'autobus peut pas venir l'autre côté, elle ne peut pas se tourner. Impossible. C'est un gros autobus scolaire, absolument que ça va prendre un chemin. »

Des inspecteurs de la Sécurité civile ont déjà visité une vingtaine des 43 résidences signalées. Des dommages ont également été rapportés à Port-Cartier et Baie-Trinité.

La ville de Sept-Îles et la sécurité civile préparent une réunion avec les résidents touchés par la tempête, pour faire le point. D'ici là, les questions peuvent être dirigées au numéro sans frais 1-866-766-8345.

Les propriétaires de résidence secondaire, par exemple un chalet, n'auront pas droit à des compensations financières pour les dommages à leur propriété secondaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine