Retour

La maladie de Lyme, dans une tique près de chez vous

Le nombre de cas de maladie de Lyme est en hausse depuis plusieurs années au Québec. Jusqu'à présent, ces cas étaient majoritairement concentrés dans les régions de l'Estrie et de la Montérégie. Le nombre de cas serait maintenant plus élevé que ce que révèlent les statistiques.

D'après les informations de Patrick Bergeron

Annie Roussy revient de loin. Pendant près de deux ans, cette résidente de Rimouski a souffert de plusieurs problèmes de santé. Douleurs arthritiques, anxiété, troubles de mémoire, fatigue extrême... Malgré de très nombreuses consultations, les médecins ont été incapables d'expliquer ses problèmes de santé.

En mars 2015, Annie Roussy a une partie du visage paralysée. En faisant des recherches dans Internet, elle trouve des informations sur la maladie de Lyme. Son médecin lui prescrit alors des tests sanguins, dont elle aura les résultats un mois plus tard.

La paralysie, ça faisait peur. J'avais de la difficulté à parler, et là, j'ai dit : "Est-ce qu'on peut essayer l'antibiotique?" [Mon médecin] a dit oui.

Annie Roussy

Quelques jours après le début du traitement, Annie Roussy sent que le vent tourne et que l'antibiotique agit. Quelques semaines plus tard, les premiers tests sanguins sont positifs pour la maladie de Lyme. Pourtant, son cas ne fait pas partie des statistiques de l'Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ).

« Mon cas n'est pas répertorié parce que le deuxième test est revenu négatif. Et du fait que le test est revenu négatif et selon leur protocole très fixe, je n'étais pas un cas de maladie de Lyme. »

La maladie de Lyme gagne du terrain

En quelques années, le nombre de cas confirmés de maladie de Lyme chez l'humain a explosé. En 2011, 32 cas étaient répertoriés dans la province alors qu'en 2016 l'INSPQ en confirme 168.

On n'a pas, actuellement, d'information sur la proportion de cas qui ne sont pas déclarés. Est-ce qu'on comptabilise la moitié des cas, 80 % des cas? On n'est pas capable de dire ça pour le moment.

François Milord, médecin-conseil, Institut national de la santé publique du Québec

La presque totalité des cas a été recensée en Estrie et dans la région de Chaudière-Appalaches, qui ont toutes deux une frontière commune avec les États-Unis. Là-bas, 25 000 cas ont été confirmés en 2014.

Des tiques porteuses dans l'Est du Québec

Transmissible par la morsure d'une tique, la maladie semblait jusqu'à tout récemment inexistante dans l'Est du Québec. Cependant, au cours des derniers mois, des tiques porteuses de la maladie ont été retrouvées sur des chiens du Bas-Saint-Laurent. Au moins deux d'entre eux ont même eu la maladie.

Devant ces résultats, des vétérinaires de la région de Rivière-du-Loup ont demandé aux propriétaires d'animaux de leur apporter les tiques qu'ils retrouvent pour qu'elles soient analysées.

On n'est pas en gros état d'alerte. Ce n'est pas endémique, mais c'est quelque chose qui s'en vient. On essaie de voir comment nous, on peut aider pour ralentir cette progression-là [...] pour éviter le plus possible les maladies à l'humain

Heidi Pomerleau, de l'Hôpital vétérinaire de Rivière-du-Loup

La Direction de la santé publique surveille aussi la situation de près. Depuis quelques années, un travail de sensibilisation est fait auprès des médecins de la région. Les récents événements les amènent aussi à accentuer les démarches auprès du corps médical, indique le médecin-conseil Bernard Pouliot :

« Au printemps, on va envoyer un avis aux médecins leur rappelant ce qui s'est passé récemment ici, dans le KRTB, mais les médecins en entendent parler régulièrement. Ils le savent, mais c'est sûr qu'avec la progression au Québec c'est un réflexe qu'il faut qu'ils développent. »

Les tiques pourraient être présentes dans l'ensemble des régions du Québec d'ici une trentaine d'années, mais elles ne sont pas toutes porteuses de la maladie de Lyme.

Les tiques seraient maintenant présentes à plusieurs endroits au Québec, mais aussi au sud du Nouveau-Brunswick.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine