Retour

La ministre Anglade défend le bâillon imposé par son gouvernement

La ministre québécoise de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, est de passage dans la région aujourd'hui. En entrevue à Info-réveil, lundi matin, la ministre a défendu l'imposition du bâillon par son gouvernement pour forcer l'adoption du projet de loi sur la politique énergétique et les hydrocarbures.

La ministre Anglade affirme que le projet de loi 106 était nécessaire pour encadrer le développement des hydrocarbures au Québec. Elle ajoute que cette loi comprend énormément de règlements qui, selon elle, n'auront pas pour effet de faciliter l'exploitation pétrolière.

On a voulu monter en épingle certains éléments pour dire : "On va pouvoir faire de l'exploitation." Mais il y a tellement de règles qui sont associées à ça... avant de se rendre là, [à l'exploitation pétrolière], il va couler beaucoup d'eau sous les ponts.

Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

La ministre Anglade affirme que la loi 106 donnera le pouvoir au gouvernement de développer ou non la filière des hydrocarbures. « Est-ce qu'on devrait se priver, dans un projet de loi, de dire non, ou bien on devrait se donner les moyens de le faire si les Québécois veulent le faire? »

Annonce importante à Rivière-du-Loup

Dominique Anglade se rendra en fin d'avant-midi à l'usine Prelco de Rivière-du-Loup. Selon nos informations, elle devrait annoncer un soutien financier de plusieurs millions de dollars à l'entreprise afin de lui permettre de faire l'acquisition de nouveaux outils pour augmenter la production de son usine de Rivière-du-Loup. L'annonce officielle doit être faite à 10 h 30.

Plus de détails à venir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine