Retour

La paix doit revenir entre les pêcheurs de homard

Les 325 pêcheurs de homard des Îles de la Madeleine sont prêts à faire la paix, après les dissensions qui ont mené à la création d'un nouveau regroupement. Les différends doivent être réglés à temps pour la mise à l'eau des cages, le 30 avril prochain.

Un texte de Jean-François DeschênesTwitterCourriel

Le conseiller du nouveau Rassemblement des pêcheurs des côtes des îles précise : "...pour que la paix soit de retour, l'Office doit maintenant agir en toute autonomie et indépendance". C'est que les bureaux de l'Office sont situés à l'intérieur même des locaux de l'autre association de pêcheurs.

Jacques Bourbeau insiste pour que l'Office déménage dans un endroit neutre de toute influence. « Tout doit se faire dans l'ordre parce que l'important c'est que cette année on ait enfin une assurance que le plan conjoint soit négocié et que l'Office nomme un négociateur. »

Une des raisons qui a motivé une majorité de pêcheurs à quitter leur ancien regroupement, l'Association des pêcheurs professionnels des Îles, c'est l'imposition du journal de bord électronique par Pêches et Océans Canada.

Ils estimaient que leurs représentants ne défendaient pas suffisamment leurs intérêts dans ce dossier. Il existe maintenant trois associations de homardiers sur l'archipel.

Office des pêcheurs de homard des Îles

L'Office, qui gère et négocie le plan conjoint avec les industriels, a convoqué ses membres le 4 avril pour préparer les négociations. Le président de l'Office, Jérémie Cyr est prêt à entreprendre rapidement les négociations. Il espère que le prix au débarquement sera aussi élevé qu'en 2015, une année record.

L'année s'annonce bonne. Malgré des volumes de plus en plus importants, les prix du homard sont à la hausse, entre autres, en raison de la reprise de l'économie américaine.

Industriels

De son côté, le représentant des industriels se dit prêt à négocier. Le directeur de l'Association québécoise de l'industrie de pêche, Jean-Paul Gagné confirme même avoir déposé une proposition. Il attend que l'Office nomme son nouveau représentant pour négocier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine