Le manque de juges inquiète le bâtonnier du Barreau du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-les-Îles, Clément Massé. Il craint notamment que le poste de juge de la Cour supérieure ne soit pas renouvelé dans la péninsule gaspésienne.

Le titulaire du poste, Jean-Marc Landry, doit bientôt prendre sa retraite et rien ne garantit qu'il sera remplacé, selon Me Massé.

L'avocat précise les conséquences du manque de juges.

« À ce moment-là, la cour ne siège environ qu'une semaine par mois. Donc si on garde le processus traditionnel, ça veut dire que les avocats ne peuvent s'adresser à la cour qu'une fois par mois, alors que les dispositions du Code de procédure civile demandent une présence beaucoup plus immédiate et beaucoup plus de disponibilité. »

Écoutez l'entrevue de Clément Massé, lors de l'émission Bon pied, bonne heure avec Isabelle Lévesque

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine