Retour

La petite école de Franquelin sauvée pour trois ans

La Commission scolaire de l'Estuaire a finalement pris sa décision quant à l'avenir de l'école Père-Duclos, de Franquelin. La petite école pourra rester ouverte pour les trois prochaines années.

L'établissement, menacé de fermeture l'an dernier en raison d'un manque de financement, bénéficiait d'un sursis d'un an.

Le conseil des commissaires a pris cette décision mardi soir, en tenant compte des nouveaux investissements en éducation annoncés récemment, ainsi que des nouvelles allocations que le ministère compte offrir à l'école dans le cadre des mesures pour favoriser la réussite des élèves en milieu défavorisé.

« Heureux hasard, l'école Père-Duclos fait partie des écoles en milieu défavorisé et ce financement-là, il nous est assuré pour les trois prochaines années », lance Ginette Côté.

Cette décision s'explique aussi par le don de 30 000 $ de la part de la Société énergie rivière Franquelin, dont fait partie le Groupe Axor et la municipalité. Ce montant permettra à la commission scolaire d'assumer une partie des coûts du personnel.

Selon la présidente de la Commission scolaire de l'Estuaire, les prévisions d'effectifs scolaires ont aussi un rôle à jouer dans la décision.

« Actuellement, on a six élèves à l'école, mais pour l'an prochain il y a déjà neuf élèves d'inscrits et pour les deux prochaines années, ça va être une augmentation de deux élèves. Donc on aura 11 élèves », ajoute-t-elle.

Ginette Côté croit que ces trois années offriront une certaine stabilité et laissera aussi du temps à la municipalité pour inciter de nouvelles familles à s'installer à Franquelin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine