Retour

La piste de l'aéroport de Mont-Joli devrait enfin être rallongée

Les élus de la Mitis poussent un soupir de soulagement. Québec vient d'annoncer le financement qu'ils attendaient depuis des mois pour concrétiser le projet de prolongement de la piste d'atterrissage de l'aéroport de Mont-Joli.

Un texte de Laurence Gallant

Le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean d'Amour, était à Mont-Joli vendredi matin pour confirmer la participation de Québec, à une hauteur de 650 000 $.

« Il y a des éléments positifs qui vont se passer dans le Nord, alors l'aéroport sera un outil complémentaire pour le développer », indique Jean D'Amour.

Le député péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé et le député fédéral dans Avignon-la-Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, se réjouissent tous les deux du dénouement dans ce dossier.

Il s'agit d'un projet auquel la Régie intermunicipale de l'aéroport de Mont-Joli travaille depuis 7 ans. Ottawa avait déjà confirmé sa participation financière avant les élections fédérales.

Début des travaux

La piste sera rallongée de 300 mètres et le coût total des travaux est évalué à près de trois millions de dollars. Selon la mairesse de Mont-Joli, Danielle Doyer, les travaux devraient commencer au cours des prochaines semaines et être terminés en septembre.

La directrice générale de l'aéroport régional de Mont-Joli, Carole Duval, indique que les appels d'offres ont déjà été lancés et que l'ajout de ces 300 mètres de piste permettra d'accroître la sécurité des usagers.

Madame Duval affirme aussi que le transporteur Sunwing se montre intéressé depuis plusieurs années à offrir des vols au départ de Mont-Joli vers le Sud, ce qui pourrait se réaliser une fois que la piste sera allongée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine