Retour

La politique d'art public bien accueillie à Rimouski

Des artistes se réjouissent de l'adoption d'une politique d'art public par la Ville de Rimouski. Une telle politique était demandée depuis plusieurs années par le milieu des arts et la culture rimouskois.

« C'est très important d'avoir une grande ouverture et une grande diversité de la culture. C'est souvent en parlant avec des gens qui viennent de très loin qu'on peut se faire une idée de qui on est », affirme le sculpteur Étienne Guay.

Avec la nouvelle politique, la Ville souhaite assurer un développement plus harmonieux de sa collection. « La question de l'art public est un enjeu important à Rimouski. C'est un peu le signe extérieur de notre vitalité culturelle et de nos engagements. Il faut mettre en place des balises », soutient le maire Éric Forest.

La Ville de Rimouski est l'une des seules villes de 50 000 habitants à avoir une politique d'art public.

Rimouski compte déjà une quarantaine d'oeuvres d'art public, qui sont situées dans les parcs, les lieux publics et les édifices municipaux.

« La collection s'est développée sans grande vision, mais plutôt en étant attentif aux propositions et aux opportunités qui arrivaient. Et là, cette politique vient placer une vision par rapport au développement de l'art public et une volonté de diversifier la présence des artistes », mentionne Carl Johnson, consultant en arts et muséologie.

La politique prévoit aussi une analyse par un comité disciplinaire de toute proposition d'achat ou de commande d'oeuvre, qu'elle soit permanente, temporaire ou éphémère.

Le choix des artistes invités à déposer des projets et l'analyse des dossiers seront soumis à un jury de sélection composé d'élus, de citoyens et d'intervenants du milieu des arts.

« L'art public se situe dans nos milieux de vie, dans le cadre de tous les jours. Donc on le fréquente sans trop le savoir des fois, mais ça nous parle. Ça nous accompagne et ça nous communique quelque chose », conclut le consultant Carl Johnson.

La politique comprend aussi un programme de diffusion, de promotion et de conservation des oeuvres, de même que l'obligation pour la Ville d'intégrer de l'art dans tout nouvel espace public.

D'après le reportage de Geneviève Génier Carrier

Plus d'articles