Retour

La réalité virtuelle pour sensibiliser aux excès de vitesse

Une jeune équipe mandatée par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) s'arrête sur le site des Grandes Fêtes Telus pour sensibiliser la population aux excès de vitesse à l'aide de la réalité virtuelle.

Les festivaliers peuvent prendre place dans un siège de voiture et mettre un casque de réalité virtuelle, grâce auquel ils vivent différents scénarios dans un véhicule sans en avoir le contrôle.

Cette campagne de sensibilisation vise à faire prendre conscience aux usagers de la route que de conduire 10 km/h au-dessus la limite a des impacts bien réels.

La SAAQ indique d'ailleurs que la vitesse est l'une des causes principales d'accidents au Québec. En milieu urbain, le risque d’être impliqué dans un accident double tous les 5 km/h au-dessus de la limite de vitesse permise.

Toujours selon les données de la Société de l'assurance automobile du Québec, le risque d’être impliqué dans un accident en milieu rural double à 10 km/h de plus que la limite de vitesse permise, et est presque six fois plus élevé à 20 km/h de plus.

Selon la SAAQ, la distance de freinage et la force de l’impact en cas d'accident peuvent varier de façon significative, lorsque les automobilistes conduisent 10 km/h ou 15 km/h trop vite.

Les usagers de la route sont très nombreux à enfreindre la loi, notamment parce qu’ils banalisent ce genre de faible excès de vitesse.

Le kiosque de réalité virtuelle de la SAAQ est installé jusqu'à dimanche au parc Beauséjour de Rimouski.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine