Retour

La recherche dans le domaine éolien attire de jeunes cerveaux en Gaspésie

La filière éolienne continue d'attirer de jeunes cerveaux. À Gaspé, le TechnoCentre éolien recrute chaque année une quinzaine de stagiaires, notamment des jeunes diplômés provenant d'outre-mer.

500 nouveaux emplois seront créés au cours des prochaines années, et ce, même si le secteur manufacturier connaît des problèmes.

Zoé Féger a fréquenté une école d'ingénierie en France. Elle a quitté sa Bretagne natale pour aller décrocher un diplôme de maîtrise à Montréal. Après avoir fait un stage au TechnoCentre éolien de Gaspé, elle y a obtenu un emploi.

Sihem Ben Hamed est Tunisienne. Elle complète une maîtrise en génie électrique.

Marc-Olivier Savard lui étudie au Cégep de Gaspé en informatique. Il a l'intention de faire carrière dans le domaine l'éolien.

L'industrie éolienne attire donc les jeunes. Un emploi sur huit est occupé par les femmes.

Les représentants de l'industrie seront réunis en colloque lundi à Matane.

D'après le reportage de Bruno Lelièvre

Plus d'articles

Commentaires