Retour

La sécurité incendie toujours limitée sur l'île Verte

Combattre un incendie est plus facile dans la municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs sur l'île Verte. Deux ans après le feu qui a rasé le gîte La Bonne Bouffe, plusieurs correctifs ont été apportés. Or, d'importantes restrictions demeurent.

Un texte de Laurence Gallant

En juillet 2013, les insulaires de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs avaient été marqués par l'incendie du gîte La Bonne Bouffe, complètement rasé par les flammes.

Depuis, la municipalité s'est dotée des équipements pour contrôler les flammes si un incendie se déclare. Un financement conjoint entre la MRC de Rivière-du-Loup et la municipalité a permis l'achat de deux remorques munies de citernes, de boyaux et de pompes. Pourtant, le nouvel équipement est loin de compenser l'absence de pompiers sur l'île.

Le comité de bénévoles pour la prévention des incendies doit toujours s'en remettre aux secours du continent, pour faire le gros du travail : « Je pense qu'on n'a pas ce qu'il faut au niveau formation, et au niveau équipement aussi, pour pénétrer à l'intérieur et combattre le feu comme tel », affirme le maire de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Léopold Fraser.

Bien que l'île n'abrite que quelques dizaines de personnes durant l'hiver, la sécurité incendie y est réduite à zéro. Les citernes ne peuvent circuler dans les routes enneigées et les réservoirs d'eau sont bien entendu gelés. Durant l'été, la situation reste précaire, comme les secours n'ont la capacité de se rendre sur l'île Verte qu'à marée haute. Comme l'explique le maire Fraser, si l'incendie était plus important ou que des vies étaient en danger, les pompiers seraient nécessaires et l'accès serait tout aussi difficile, à marée haute :

Devant ces contraintes, la municipalité ne baisse pas les bras. Elle prévoit notamment remettre en fonction des points d'eau désuets et en creuser de nouveaux pour remplir les citernes. À partir de l'été prochain, ces démarches seront entreprises pour permettre aux intervenants bénévoles d'accéder à l'ensemble des résidences de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine