Retour

La situation s'améliore, mais la région demeure une des plus pauvres au Québec

Le produit intérieur brut (PIB) s'améliore et le taux de chômage diminue en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Toutefois, l'ensemble des données de l'Institut de la statistique du Québec indique que la région est toujours parmi les moins avantagées économiquement, comparativement à l'ensemble de la province.

Un texte de Jean-François Deschênes avec la collaboration de Geneviève Génier-Carrier

Le PIB est un bon indice pour mesurer la vitalité d'une région et celui de la Gaspésie et des Îles enregistre une croissance intéressante en 2014.

Marie-Hélène Provençal, chargée de projet à l'Institut de la statistique du Québec, indique qu'à l'exception des services publics, les autres secteurs économiques ont été avantagés durant cette période, principalement à cause des chantiers majeurs de construction qui étaient nombreux.

Cette augmentation du PIB est le deuxième meilleur résultat parmi les régions administratives de la province, juste après le Nord-du-Québec .

Chômage

L'an dernier, le taux de chômage a légèrement diminué, pour s'établir à 14,7 %. Cependant, ce taux demeure deux fois plus élevé que pour le reste du Québec.

Population

En 2015, il y avait 91 786 habitants dans la région. 

Cette donnée indique que le nombre de résidents ne cesse de diminuer. La Gaspésie et les Îles ont perdu en moyenne 7,2 % d'habitants en 4 ans. Il s'agit de la plus forte diminution de la province.

Entre 2010 et 2014, le revenu disponible par habitant augmentait de 3,3 %.

Cette augmentation n'est pas suffisante pour sortir la Gaspésie et les Îles de la pauvreté. La région est toujours parmi les dernières quant au revenu disponible par habitant, juste avant le Bas-Saint-Laurent. 

Le vieillissement de la population se poursuit

La Gaspésie - Les Îles et le Bas-Saint-Laurent sont les régions les plus âgées de la province.

La moyenne d'âge de la population est de 46 ans au Bas-Saint-Laurent et de 47 ans en Gaspésie, comparativement à 42 ans pour l'ensemble du Québec.

Toutes les MRC comptent une plus grande proportion de résidents de 65 ans et plus que de jeunes de moins de 20 ans.

Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie sont les seules régions du Québec dans cette situation. Dans la MRC des Basques, l'âge moyen atteint 50 ans, l'un des plus élevés dans la province.

Plus d'articles

Commentaires