Retour

La SOPFIM protègera 660 kilomètres carrés de forêt nord-côtière en juin

La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM) protégera cet été un peu plus de 2 200 kilomètres carrés de forêt infestée par la tordeuse des bourgeons de l'épinette.

Sur la Côte-Nord, le territoire à traiter couvre 660 kilomètres carrés de forêt commerciale entre Forestville et Port-Cartier.

Les pulvérisations aériennes seront effectuées durant le mois de juin, avec un insecticide biologique homologué par Santé Canada. Le BTK est considéré sécuritaire pour la santé humaine et animale ainsi que la végétation et l'environnement.

La SOPFIM réalise des pulvérisations aériennes contre la tordeuse depuis 2009 sur la Côte-Nord, depuis 2010 au Saguenay-Lac-Saint-Jean, depuis 2014 au Bas-Saint-Laurent et depuis 2015 en Gaspésie. L'objectif est de maintenir en santé les aires infestées, le temps que l'épidémie passe.

La tordeuse des bourgeons de l'épinette est l'insecte le plus destructeur des forêts de conifères du Québec. Ce ravageur forestier mange les nouvelles pousses des sapins et des épinettes.

L'objectif du programme de protection n'est pas d'éliminer cet insecte, mais plutôt de réduire les populations de manière à protéger au moins 50 % des pousses annuelles. Les arbres, qui ne sont pas protégés, risquent de mourir au bout de quatre ou cinq ans de dommages.

Plus d'articles

Commentaires