Retour

La station de ski Val-Neigette saisie par ses créanciers

La Société d'aide au développement de la collectivité (SADC) de la Neigette et la Banque de Développement du Canada ont entamé des procédures légales contre la station de ski Val-Neigette pour défaut de paiement. La dette de la station s'élève à 173 000 $.

Le maire de Rimouski, Éric Forest, se dit attristé de ce qui arrive, mais prêt à aider le propriétaire à plancher sur une relance.

« On travaille actuellement encore avec le propriétaire du centre de ski. Il a un projet qui, selon lui, permettrait de sauver la mise, dit-il. On a eu des rencontres avec [le président-directeur général] M. Dufour. On essaie de voir comment au plan urbanistique on est capable de créer des conditions propices pour la réalisation de ce projet-là. »

Le président-directeur général de Val-Neigette, Mathieu Dufour, veut y construire un premier spa nordique à Rimouski. Il compte financer le projet évalué à 1 million de dollars en vendant une partie de ses terrains.

« Nous, le travail qu'on fait, c'est de voir comment on est en mesure de créer des conditions pour permettre la réalisation de ce projet, ajoute le maire Forest. On est ouverts, mais dans la mesure où on respecte les lois qui nous gouvernent et où c'est équitable pour tous. »

L'entraîneur-chef du club alpin de Val-Neigette, Louis Vigneault, se dit attristé des problèmes financiers de la station. Il souligne que les installations de Val-Neigette permettent d'offrir un lieu accessible pour permettre aux jeunes skieurs de se développer. Si le centre devait fermer, ce serait une perte importante pour Rimouski selon lui.

« C'est un atout pour une ville, dit-il. Comme un tennis, comme un complexe sportif, comme un aréna ou une piscine. Il faut pas perdre ça parce que dans la ville on veut attirer du monde, vendre des maisons, vendre des terrains, avoir des médecins dans nos hôpitaux. Tous les atouts qu'on a pour attirer ce monde-là, il faut les garder. »

Le propriétaire Mathieu Dufour ainsi que les créanciers ont refusé, jusqu'ici, d'émettre des commentaires.

Les administrateurs de Val-Neigette disposent de 60 jours pour rembourser leur dette, sans quoi les équipements du centre de ski pourraient être vendus. 

D'après les informations de Julie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine