Retour

La STQ enquête sur l'affaissement du quai brise-lames à Saint-Siméon

La Société des traversiers du Québec (STQ) a dépêché des enquêteurs pour faire la lumière sur les causes de l'affaissement d'une partie du quai brise-lames à Saint-Siméon.

Un texte de Ariane Perron-Langlois

Ce bris a été rapporté la semaine dernière, et des travaux d'urgence ont été entrepris pour sécuriser les lieux. Il s'agit de travaux d'excavation pour relâcher la pression sur les structures portantes, explique la STQ.

Le quai brise-lames avait pourtant fait l'objet de travaux de réfection, qui s'étaient terminés en septembre 2015.

La porte-parole de la STQ, Maryse Brodeur, affirme que l'organisation pourrait avoir un aperçu des causes de l'effondrement d'ici la fin de la semaine.

« On a des experts qui sont sur place et qui évaluent la situation pour déterminer la cause et le programme de travaux qui devra être mis en place pour régulariser la situation », explique Mme Brodeur.

La porte-parole ajoute que l'enquête aidera à déterminer qui devra payer la facture de ces travaux d'urgence. « Le tout va tenir compte des responsabilités des parties prenantes au dossier », précise-t-elle.

La STQ rappelle que cet affaissement n'a pas d'impact sur son service de traversier entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon, puisque le bris touche le brise-lames, et pas le quai auquel accoste son navire.

Plus d'articles

Commentaires