Retour

La tentative de syndicalisation des capitaines de croisières fait des vagues à Tadoussac

Deux capitaines de croisières aux baleines à Tadoussac ont été licenciés et deux autres ont vu leurs heures de travail diminuer pour avoir tenté de se syndiquer, selon le Syndicat international des marins canadiens.

Il y a trois semaines, une trentaine de capitaines de zodiac, travaillant pour trois entreprises d'excursions aux baleines à Tadoussac, ont signé un avis d'affiliation syndicale.

Ils demandent notamment à leur employeur des améliorations pour leur sécurité et celle des touristes.

Le Syndicat soutient que l'entreprise aurait été mise au courant de la démarche des employés et aurait pris des moyens sévères pour arrêter le processus.

Pour sa part, la porte-parole de Croisières AML, Sarah Leblond, défend l'entreprise. Elle soutient qu'un seul employé a été congédié pour des raisons de rendement et que des capitaines ont vu leurs heures de travail diminuer, en raison de la saison qui se termine bientôt.

« Effectivement, on a reçu une requête en accréditation, mais le congédiement n'a aucun lien direct avec cette requête », explique-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine