Si l'ensemble du Québec se retrouve dans le noir tôt en hiver, la situation est particulièrement prononcée dans l'est du Québec. Au bout du fuseau horaire, le soleil se couche en après-midi.

À Gaspé et à Sept-Îles, le soleil se couche vers 15 h 30. À Rimouski, la noirceur arrive un peu plus tard, à 15 h 45. Ces villes se retrouvent à l'extrémité du fuseau de l’Est, qui est particulièrement étendu.

Pourtant, tout près, dans les Maritimes, des villes comme Bathurst bénéficient d’une heure de plus d’ensoleillement en après-midi.

Impact sur les pistes de ski

En décembre, le peu d’heures d'ensoleillement en après-midi force une fermeture précoce de la remontée mécanique de la montagne Pin Rouge du parc régional Petite-Cascapédia puisque les pistes ne sont pas éclairées.

Une heure de plus de clarté pendant la journée aurait des bénéfices, selon le directeur général de la corporation du parc, Benoît Trépanier.

Ça nous avantagerait l’hiver. On pourrait garder la remontée mécanique ouverte plus longtemps et ça veut dire des skieurs plus satisfaits, pas nécessairement plus de revenus, mais plus d’activités dans la journée.

Benoît Trépanier, directeur général de la corporation du parc régional Petite-Cascapédia

Les retombées d’un tel changement ne seraient toutefois pas assez importantes pour qu’il veuille changer de fuseau horaire.

Des autobus plus visibles

La noirceur n’a pas d’impact négatif sur le travail de la chauffeuse d’autobus scolaire Hélène Fraser de Rimouski.

Au contraire, elle indique que les lumières de son autobus sont plus visibles que pendant l'été.

C’est plutôt d’un point de vue personnel que Mme Fraser trouve l’hiver plus difficile. Elle témoigne qu’il est déprimant de commencer et de finir de travailler à la noirceur.

Santé mentale

La chauffeuse d’autobus n’est pas la seule à souffrir du manque de luminosité. La lumière est effectivement un élément important pour notre horloge biologique, selon le professeur émérite à l’École de psychologie de l’Université d’Ottawa Joseph De Koninck.

La lumière bleue, on sait que notre horloge biologique est très sensible à ça, parce que c’est ça qui nous synchronise, mais ça a aussi un effet revigorant. Ça nous éveille.

Joseph De Koninck. professeur émérite à l'École de psychologique de l'Université d'Ottawa

Malheureusement, l’heure de clarté gagnée le matin lors du changement d’heure fait souvent moins de différence puisque certaines personnes sont encore au lit.

Le professeur est d’avis qu’il serait avantageux pour une ville comme Rimouski de se retrouver à l’heure des maritimes, parce qu’elle serait à l’ouest , et non à l’est, du fuseau horaire. Le soleil se coucherait donc plus tard.

En attendant, il recommande de s’exposer à la lumière le plus possible pendant le jour.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?