Retour

La Ville de Matane veut récupérer les chaudières à biomasse de l'ancienne usine RockTenn

La Ville de Matane dépose une requête en Cour supérieure pour récupérer les chaudières à biomasse de l'ancienne cartonnerie RockTenn.

Un texte de Brigitte Dubé

Rappelons que l'usine avait été vendue à un promoteur qui voulait la transformer en usine de cogénération d'électricité, mais il a finalement échoué.

Il y a un an, Matane est devenue propriétaire de l'usine pour taxes impayées, en achetant le bâtiment pour 1 dollar.

Puisque l'affaire est judiciarisée, le maire de Matane, Jérôme Landry, ne souhaite pas commenter, mais confirme que la Ville veut récupérer les chaudières pour qu'elles redeviennent partie intégrante de l'usine.

Déjà propriétaire des biens immeubles, la Ville demande que les chaudières soient reconnues aussi comme biens immeubles. Si elle a gain de cause dans sa requête, elle en deviendrait aussi propriétaire. À l'origine, les bouilloires étaient évaluées à 12 millions de dollars.

L'affaire s'est complexifiée avec le temps puisque les chaudières ont changé de propriétaire. Toutefois, elles se trouvent toujours à l'usine de Matane.

M. Landry rappelle que la Ville veut avoir les coudées franches pour pouvoir offrir le site et la chaudière à d'autres entreprises.

Plus d'articles

Commentaires