Retour

La Ville de Rimouski sollicitée pour relancer Val-Neigette

Le comité de relance de Val-Neigette poursuit son travail pour reprendre en main le centre de ski privé situé à Rimouski, dans le district de Sainte-Blandine. Le comité a fait évaluer l'ensemble du site et devrait rencontrer les autorités municipales dans deux semaines afin d'obtenir leur appui pour soutenir la relance du centre.

D'après les informations de Paul Huot

Le comité de relance, formé de cinq personnes, a fait évaluer le centre de ski qui vaut un demi-million de dollars, selon les estimations. Le comité a également rencontré les représentants du centre de ski Mont-Orignal, de Lac-Etchemin, qui a connu les mêmes problèmes par le passé et que la municipalité a finalement racheté après une campagne de financement qui a rapporté plus d'un million de dollars.

Le président du comité de relance, Jacques Lavoie, explique que différentes formules de financement ont été étudiées et seront présentées au conseil municipal de Rimouski le 16 février. Il affirme que le conseiller municipal de Sainte-Blandine, Dave Dumas, appuie déjà les démarches du comité de relance.

On veut que la Ville soit derrière nous [...] Ce qu'on veut ce n'est pas que la Ville achète, ce n'est pas notre but, mais que la Ville nous appuie et trouve les moyens d'attacher tout ça avec des gens d'affaires et aussi des gens qui vont vouloir embarquer dans le projet.

Jacques Lavoie, président du comité de relance de Val-Neigette

Au Québec, il existe environ 50 petits centres de ski semblables à Val-Neigette. Tous sont la propriété de villes ou de MRC. C'est le cas notamment des centres de ski de Saint-Mathieu, Amqui, Matane, New Richmond, Sept-Îles et Baie-Comeau.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu manges du yogourt passé date?