Retour

La ZEC du Bas-Saint-Laurent s'oppose à Petrolympic

Les gestionnaires de la ZEC du Bas-Saint-Laurent s'opposent formellement au projet de l'entreprise Petrolympic, qui souhaite réaliser des forages exploratoires sur son territoire. Après avoir rencontré des représentants de l'entreprise mercredi soir, ils souhaitent qu'elle abandonne son projet.

Un texte de Julie Tremblay

Les membres du conseil d'administration de la Société de gestion des ressources du Bas-Saint-Laurent, qui gère la ZEC, considèrent que le projet de Petrolympic est contraire au mandat de leur organisation. Ils affirment que les activités d'exploration pétrolière sont tout simplement « incompatibles avec la protection et la conservation du patrimoine faunique » :

Ils ajoutent que la zone où Petrolympic souhaite réaliser ses forages est située à proximité de la rivière Patapédia, ce qui pourrait mettre en danger les populations de saumon et de touladi qui y habitent.

À la recherche d'appuis

Guillaume Ouellet tentera d'obtenir l'appui d'autres partenaires fauniques de la région afin de bloquer le projet. Il espère que Petrolympic se retirera d'elle-même avant qu'il ait besoin de demander l'aide des élus. 

Par voie de communiqué, les administrateurs de la ZEC affirment qu'ils s'engagent à « défendre sans relâche le patrimoine faunique de la ZEC Bas-Saint-Laurent afin de garantir la pérennité des différentes ressources et espèces fauniques pour les générations futures. »

Nous n'avons pu pour l'instant obtenir les commentaires de Petrolympic.

Avec la collaboration d'Isabelle Damphousse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine